Mieux se Déplacer à Bicyclette

Antony à vélo mène l’enquête

Antony à vélo

Le dimanche 22 octobre dernier les militants d’Antony à vélo, soutenus par le triporteur de M.D.B., interrogeaient les antoniens venus faire leurs courses au marché d’Antony.

Plus de cent personnes ont volontiers répondu au questionnaire qui leur était proposé. Vous trouverez ci-dessous les résultats de cette enquête.

Ces résultats montrent combien nos concitoyens sont favorables au vélo mais ils montrent aussi qu’ils souhaitent pouvoir circuler à vélo sans risques d’accidents. Ils attendent donc des aménagements sûrs et efficace de la part de la Mairie et des autres collectivités concernées.


Enquête d’opinion proposée par Antony à vélo (questionnaires présentés sur le marché d’Antony le 22-10-2006)

108 questionnaires ont été dépouillés dont 71 provenant de parents soit 69%

1 – Avez-vous un vélo ? OUI 105 97% NON 3 3%
1.1 – Je m’en sers pour faire mes courses en ville OUI 78 74% NON 27 26%
1.2 – Je m’en sers pour me rendre à mon travail OUI 32 30% NON 73 70%
1.2 – Je m’en sers pour me rendre au RER, métro ou bus OUI 31 30% NON 74 70%
1.3 – Je ne m’en sers que pour mes loisirs OUI 94 90% NON 11 10%
1.4 – Je ne m’en sers que très rarement ou pas du tout OUI 8 8% NON 97 92%
2 – Quelles sont les raisons qui vous motivent à utiliser un vélo pour vos courses ou trajets professionnels
2.1 – Je dispose d’un local pour garer mon vélo OUI 90 87% NON 13 13%
2.2 – Je gagne du temps par rapport aux autres modes de transport (voiture, bus…) OUI 81 79% NON 22 21%
2.3 – Je peux emprunter des voies sécurisées (piste cyclable, zones 30) OUI 40 39% NON 63 61%
2.4 – Je pense que faire du vélo est bon pour ma santé OUI 101 98% NON 2 2%
2.5 – Le vélo me permet de faire des économies (voiture, essence, bus, RER…) OUI 86 83% NON 17 17%
3 – Pourquoi n’avez vous pas de vélo ou ne l’utilisez vous pas pour vos courses ou trajets professionnels ?
3.1 – J’ai des difficultés pour garer un vélo chez moi ou sur mon lieu de travail OUI 18 29% NON 45 71%
3.2 – Je crains que l’on me vole mon vélo si je le laisse sur la voie publique OUI 48 76% NON 15 24%
3.3 – Je crains les voitures et pense qu’ il y a du danger pour un cycliste OUI 63 100% NON
3.4 – Je trouve que faire du vélo est trop fatiguant OUI 2 3% NON 61 97%
3.5 – Je ne pense pas avoir besoin d’un vélo dans mes déplacements OUI 6 10% NON 56 90%
4 – Avez-vous des enfants ou petits enfants scolarisés ?
en primaire : 42 41%
au collège : 31 30%
au lycée : 30 29%
4.1 – Au moins l’un d’entre eux se rend à l’école en vélo OUI 17 24% NON 54 76%
4.2 – Je pense que pour un vélo les trajets scolaires de mes enfants ne sont pas assez sécurisés OUI 71 100% NON
4.3 – Je pense que les enfants ne sont pas assez incités à se rendre en vélo à l’école OUI 63 89% NON 8 11%
4.4 – Je pense qu’aller à l’école à vélo est profitable pour les jeunes (santé, prise de conscience) OUI 65 92% NON 6 8%
4.5 – J’emmène au moins l’un de mes enfants en voiture à l’école OUI 26 37% NON 45 63%
5 – Donner un ordre de priorité aux mesures que la municipalité pourrait engager pour améliorer la circulation et l’état de l’air dans notre ville (cocher la case de l’ordre de priorité choisi). prioritaire utile secondaire
5.1 – Développer les pistes cyclables et sécuriser les voies partagées (auto-vélo) 100 93% 7 6% 1 1%
5.2 – Aménager des parkings à vélo sécurisés près des lieux publics (gares, marché) 76 70% 31 29% 1 1%
5.3 – Engager des campagnes d’information en direction des écoles et parents d’élèves 46 43% 51 47% 10 9%
5.4 – Développer le réseau des transports en commun (réseau RATP et bus Paladin) 38 35% 50 46% 20 19%
5.5 – Subventionner les transports publics pour diminuer le prix du ticket 39 36% 46 43% 23 21%
5.6 – Limiter la vitesse des voitures et leur accès dans le centre ville (sauf exception) 67 62% 33 31% 8 7%
5.7 – Construire des parkings à voitures en centre ville et près des stations de RER 28 26% 37 34% 43 40%

Analyse et commentaires :

  1. La quasi totalité des personnes qui ont répondu possède un vélo 97%).

    C’est surtout la crainte d’un accident qui a dissuadé les personnes qui n’ont pas de vélo.

    L’enquête a été effectuée sur le marché. Sans doute pour cela une forte majorité de personnes utilise sont vélo, avant tout, pour faire ses courses (75%)

    1/3 des personnes utilisent leur vélo pour aller à son travail ou à une station RER.

    Le vélo est pour tous utilisé dans les loisirs et seulement 6% déclare s’en servir très rarement.
  2. C’est parce qu’elles ont un local pour garer leur vélo (90%) ou par soucis d’efficacité (gain de temps, santé et économies) que les personnes utilisent leur vélo.

    En revanche elles ne sont pas incitées par les infrastructures puisque seulement 1/3 ont la chance de pouvoir emprunter des voies sécurisées. Le besoin d’investissement publics apparaît clairement pour ces personnes.
  3. La crainte de la fatigue n’est un frein que pour 3% des personnes. Les frens à l’utilisation du vélo sont essentiellement la crainte du vol sur la voie publique (76%) et surtout la crainte d’un accident avec les voitures (100%). Le sentiment d’insécurité sur ces points paraît très fort.
  4. 2/3 des personnes ont des enfants scolarisés. Elles reconnaissent cependant que leurs enfants ne vont que rarement à l’école en vélo (24%) alors que les parents sont des cyclistes.

    Là encore c’est la crainte d’un accident (100%) qui freine la pratique du vélo sur les trajets scolaires, et qui amène plus d’un tiers des parents
    (cyclistes par ailleurs) à emmener leurs enfants en voiture à l’école bien que quasiment tous (92%) pensent que la pratique du vélo est profitable
    pour la santé des jeunes.
  5. Compte tenu des réponses précédentes il n’est pas étonnant que 93% des personnes souhaitent voir développer des pistes et voies sécurisées pour les vélos.

    La demande de parkings à vélos sécurisés (70%) et la limitation de vitesse des voitures (62%) sont les priorités suivantes.

Mentions légales