Mieux se Déplacer à Bicyclette

Qui sommes-nous ?

MDB est une association sans but lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901.

cliquer ici pour un aperçu de l’histoire de MDB depuis sa création.

Depuis 1974, nous militons pour la prise en compte du vélo comme moyen de déplacement au quotidien. Le vélo est un moyen de transport non polluant, bénéfique pour la santé, générateur de bien être, de pouvoir d’achat, de qualité de vie pour tous dans les villes, le plus performant pour des distances jusqu’à quelques kilomètres en milieu urbain, idéal pour le rabattement vers les réseaux de transports en commun aussi bien qu’en complément de fin de parcours.

Le fonctionnement de MDB repose essentiellement sur l’implication de bénévoles, qu’ils soient simples adhérents, fournisseurs de coups de main occasionnels, engagés au sein du conseil d’administration, du bureau, ou localement dans leur quartier ou leur commune par le biais des antennes.

L’association est ouverte à toute personne désireuse d’adhérer à ses statuts.

L’assemblée générale est la plus haute instance de décision. Tous les membres à jour de leur cotisation peuvent y participer. Elle se tient au minimum une fois par an pour approuver le rapport d’activité, les comptes et le budget de l’année à venir, et pour élire les membres du Conseil d’administration.

Le conseil d’administration réunit au moins 3 fois par an tous les membres qui souhaitent s’impliquer au-delà de l’assemblée générale et dûment élus par elle. Le conseil d’administration définit après débat la position de MDB sur tous sujets en rapport avec l’objet de l’association. Le conseil d’administration élit en son sein les membres du bureau et prend les décisions les plus importantes concernant l’action de l’association.

Le bureau, qui comprend selon la loi au minimum un président et un trésorier est composé de membres du conseil d’administration élus en son sein qui souhaitent s’impliquer d’une manière plus constante dans la direction de l’association. Le bureau se réunit en principe une fois par quinzaine.

Nos objectifs fondamentaux sont la sécurité et le confort des déplacements à vélo. Nous sommes convaincus que les meilleures conditions de sécurité sont à rechercher dans une augmentation du nombre des déplacements à vélo par un report modal depuis les moyens individuels motorisés. Pour cela la voirie doit être rendue accueillante par des aménagements prenant en compte les vélos, et il doit exister une offre de stationnement adaptée, aussi bien dans les lieux d’habitation et d’emploi que dans l’espace public et tout particulièrement dans les gares et pôles d’échanges.

Nous ne sommes pas anti automobile ; nous reconnaissons pleinement son utilité, mais déplorons son usage déraisonné pour des déplacements répétitifs sur de courtes distances. La plupart de nos membres sont également automobilistes occasionnels. Le meilleur moyen selon nous d’améliorer la fluidité du trafic automobile consiste à réduire son utilisation au profit d’autres moyens moins consommateurs d’espace, chaque fois que le bon sens le suggère.

Nous refusons en général la ségrégation des flux cyclistes et motorisés, qui doit être réservée aux voies à fort trafic. En dehors des grandes artères, le partage de la chaussée avec une harmonisation des vitesses de pointe est le meilleur gage de sécurité. En environnement urbain, toutes les études montrent que le vélo est le plus rapide en vitesse moyenne, par conséquent une voirie conçue pour limiter naturellement la vitesse de pointe de tous les véhicules à une valeur comparable à celle des vélos ne pénalise pas la vitesse moyenne des flux motorisés.

Cliquer ici pour plus de détails sur nos revendications.

La concertation est notre moyen d’action préféré. Nous sommes ouverts à toutes sollicitations des décideurs, élus, techniciens des services municipaux, de la SNCF et de la RATP, et contribuons à toutes instances de concertation pertinentes : commissions extra municipales, comités de pilotage spécialisés, conseils de quartier, enquêtes publiques, etc.

Lorsque la concertation n’a pas fonctionné, nous avons recours aux manifestations sur la voie publique, voire à l’action en justice.

Nous recevons des subventions de la mairie de Paris et d’autres municipalités et conseils généraux de la région Île-de-France, ce qui nous permet de disposer d’un secrétariat permanent assuré par du personnel salarié, et d’offrir au public un accueil en conséquence.

Les autorités reconnaissent par là tout l’intérêt pour la collectivité, pour une action publique plus efficace, d’un dialogue avec notre association en tant que représentante des cyclistes urbains, aussi bien que notre contribution à la sensibilisation du public aux questions de sécurité concernant les déplacements à vélo.

L’acceptation d’un financement public n’est compatible avec aucune renonciation à notre indépendance, laquelle est garantie avant tout par le nombre de nos adhérents et leur détermination.

Pour en savoir plus sur nous, n’hésitez pas à nous contacter ou venir nous voir. Et si vous êtes convaincu par notre action et/ou vous voulez participer à nos activités, alors

adhérez !


Mentions légales | Espace contributeurs