Mieux se Déplacer à Bicyclette

Aides à l’achat d’un vélo à assistance électrique

Il existe aujourd’hui plusieurs aides à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE).

Prime de l’État

La prime VAE de l’État est entrée en vigueur en février 2017. Cette subvention d’un montant maximum de 200 euros était dans sa première version accessible à tous, sans conditions de revenu et non cumulable avec une éventuelle aide de votre collectivité. Les choses ont évolué début 2018. L’aide est désormais cumulable avec celle de votre commune, avec un montant total plafonné à 200 euros ou 20% du coût d’achat de votre vélo. Les conditions pour y prétendre sont également plus strictes. Il faut :

  • être non imposable
  • acheter un vélo neuf, sans batterie au plomb et d’une puissance maximale de 250 watts
  • résider dans une commune qui propose déjà une aide à l’achat
  • que le montant de l’aide accordé par votre collectivité ne dépasse pas celui de la prime de l’État
  • faire les démarches dans les six mois suivant la date d’achat de votre VAE

Comment obtenir cette aide ?

La demande d’aide doit être effectuée via un formulaire accessible sur le site de l’Agence de services et de paiement (ASP). Le formulaire renseigné doit être transmis à la direction régionale concernée de l’ASP, accompagné des pièces justificatives suivantes :

  • justificatif de moins de trois mois établissant l’existence d’un domicile ou d’un établissement en France
  • justificatif d’identité
  • facture du cycle acheté
  • avis de non-imposition sur l’année précédant la demande

>> Pour en savoir plus sur les aides à l’achat d’un vélo à assistance électrique

Prime locale

Les collectivités franciliennes qui ont encore une aide à l’achat d’un VAE sont rares. Avant le changement des conditions d’obtention de la prime de l’État, la communauté d’agglomération Grand Paris Seine Ouest (Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Marnes-la-Coquette, Meudon, Sèvres, Vanves, Ville-d’Avray), Sèvres dans les Hauts-de-Seine ou encore Cergy-Pontoise dans le Val-d’Oise offraient une subvention.

Aujourd’hui, à notre connaissance, voici les villes qui ont maintenu l’aide à l’achat d’un VAE (pour plus d’informations, cliquez sur le nom de la ville) :

  • Paris : aide de 400 euros non cumulable avec celle de l’État.
  • Dans le Val-de-Marne : Fontenay-sous-Bois (aide de 400 euros, non cumulable), Nogent-sur-Marne (aide de 400 euros, non cumulable)
  • Dans les Hauts-de-Seine : Sceaux (aide de 100 euros, cumulable avec celle de l’État), Reuil-Malmaison (aide d’un montant maximum de 500 euros, non cumulable), Suresnes (aide d’un montant maximum de 500 euros, non cumulable)

Mentions légales | Espace contributeurs