Mieux se Déplacer à Bicyclette

RD910 – aménagement sur Chaville et Sèvres

Les projets

La ville à vélo Chaville-Vélizy
Aménagement RD 910 – Compte rendu de la réunion du 26 février 2017

Suite à la communication des plans des futurs aménagements vélo sur la rd 910 et afin de préparer la future réunion prévue originellement en mars 2017, La ville à vélo s’est réuni afin de donner un nouvel avis sur le projet en fonction de son avancement.

Un aménagement pour qui ?
En l’état, le projet vise les cyclistes occasionnels, les promeneurs du dimanche, les plus jeunes mais pas les vélotaffeurs.

Discontinuités
Nous constatons de très nombreuses discontinuités sur le parcours (ex : passage d’une bande à une piste cyclable puis retour ou passage dans une contre allée). C’est le cas sur quasiment tous les tronçons. Cela présente plusieurs difficultés/inconvénients/sources de danger.
• Cela limite l’usage pour ceux qui font du vélo un moyen de transport
• Chaque rupture de continuité peut être une source de danger par exemple lorsqu’il s’agit de se réinsérer dans la circulation à un carrefour en passant d’une piste à une bande cyclable. Chaque discontinuité, chaque rupture doit être étudiée pour être sûre et praticable (certains cyclistes reprendront la route avec les voitures si les discontinuités sont trop nombreuses)
Par exemple, quel régime de prité en cas de rupture comme entrées/ sorties parking près église / marché / Monoprix à Chaville ? Insertion en sortie de contre allée devant hôpital sèvres + tourne à droite ? La piste bidirectionnelle en bas de Sèvres est un élément très important de discontinuité.

Bandes cyclables
• Quelle est la largeur prévue pour ces bandes ? (ex : carrefour Salengro/de Gaulle à Chaville)
• Quelle séparation pour empêcher les voitures de s’en servir comme stationnement en double file ?
• Quelle éducation vis-à-vis des deux roues motorisées les utilisant aux heures de pointe ?
• Risque de conflit d’usage auto/ vélo quand les cyclistes rouleront sur une voie étroite, les autos ne pouvant doubler (ex : près mairie de Chaville).

Pistes cyclables
La question de la délimitation trottoir/bandes cyclables a été abordée lors de la réunion de décembre à Nanterre. Nous souhaitons cependant faire des remarques et des suggestions
• Un sol irrégulier est très désagréable pour les cyclistes par exemple un sol en pavés au droit des portes charretières
• Les arbres en limite piste cyclable/trottoir peuvent devenir des cache vue + attention aux essences choisies (racines qui ne doivent pas déformer la chaussée)
• La piste cyclable sur trottoir devant l’école (Ferdinand Buisson à Sèvres) est source de danger
Nous proposons de mettre le ru de Marivel à l’air libre pour marquer la différence trottoir/piste

Remarques générales

C’est le différentiel de vitesses qui rend les situations dangereuses.
Dans cette optique nous pensons qu’il est important de tenir compte des pentes :

  dans la cohabitation vélo/ piétons, il faut sécuriser les descentes dans lesquelles les vélos roulent plus vite. La séparation physique nous parait obligatoire .En montée, il n’y a pas de problème.

  dans la cohabitation vélo/ voitures, il faut sécuriser les montées dans lesquelles les vélos sont plus lents que les voitures. En descente, pas de problème.

Il faut éviter que les autos stationnant en épi inversé mordent sur la piste cyclable (Casino de Chaville)

Dans l’idéal on doit pouvoir quitter et rejoindre aisément une piste cyclable quand on l’a quittée pour éviter de passer devant un bâtiment accueillant du public. (Groupe scolaire St Thomas à Chaville).
Enfin il est souhaitable de doubler les passages piétons par des passages vélos lorsque les pistes sont monodirectionnelles afin de sécuriser le trafic (cf. ce qui se fait à Versailles).


Mentions légales | Espace contributeurs