Mieux se Déplacer à Bicyclette

une lettre au maire d’Orsay

CAPS à vélo

À l’occasion de la réalisation d’un petit bout de piste cyclable (150 m), premier aménagement cyclable depuis fort longtemps, nous avons écrit au maire d’Orsay pour l’encourager à poursuivre dans cette direction et à mener une vraie politique de développement des déplacements à vélo. Un plan des circulations douces, avec schéma directeur et plan d’accompagnement, réalisé en 2005 et resté lettre morte, devrait pouvoir l’aider.

Nous n’avons à ce jour (février 2012), reçu aucune réponse à ce courrier reproduit ci-dessous).


Palaiseau le 18/11/2011

Monsieur le Maire,

Comme la majorité de vos concitoyens, vous êtes sûrement convaincu de l’importance d’un développement urbain durable. Dans ce contexte, favoriser les déplacements à vélo devrait être une priorité. C’est un moyen de transport rapide, économique et non polluant.

Il faut ajouter aussi que la pratique quotidienne du vélo améliore très notablement la santé et, comme tous les sports procure une sensation de bien être.

Enfin le vélo est un mode de transport social au sens que la presque totalité de la population peut se le payer et qu’il a un caractère convivial.

Le législateur a bien intégré ce besoin en particulier avec la loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie (LAURE du 30/12/1996). Cette loi réaffirme comme objectif essentiel « la diminution du trafic automobile, le développement des transports collectifs et des moyens de déplacement économes en énergie et les moins polluants,
notamment l’usage de la bicyclette et la marche à pied ». Dans son article 20, elle oblige « la mise au point d’itinéraires cyclables à l’occasion des réalisations ou des rénovations des voie urbaines ».

La loi édicte des règles, mais les acteurs dans ce domaine sont les collectivités locales et principalement les communes. Comme vous le savez, notre association agit dans les communes de la CAPS pour favoriser les déplacements à vélo. Dans ce cadre, nous vous demandons de donner, dans Orsay, une vraie priorité au développement de l’usage de la bicyclette.

Comment faire ?

Votre ville a la chance d’avoir fait réaliser un plan de circulations douces, qui décrit pratiquement, voie par voie, ce qu’il faudrait faire pour rendre la circulation à vélo sûre et agréable. Ce plan propose aussi des mesures d’accompagnement pour dynamiser la pratique du vélo. Il ne serait pas très difficile de l’appliquer progressivement en profitant des divers travaux de voierie pour diminuer les coûts, qui par ailleurs sont très raisonnables. Il faut mentionner que les mesures préconisées vont dans le sens d’un apaisement de la circulation automobile qui est très positif pour la sécurité des piétons et pour la diminution des nuisances sonores.

Ce plan n’a eut à notre connaissance que peu de suites. Il est même arrivé que la commune prenne une décision contraire à l’esprit des lois favorisant les déplacements à vélo ; en effet, l’arrêté municipal du 30/06/2010 oblige les cyclistes à respecter tous les sens uniques des zones 30 de la commune. La loi (Article R110-2) dit exactement le contraire « Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police ». Nous avions entendu parler d’une possible évolution dans ce domaine, qu’en est il ?

La CAPS a prévu divers travaux à court terme sur ORSAY. (Voir la demande de subvention approuvée par le Conseil Communautaire du 28 avril 2011). Ces travaux ne nous paraissent pas être à la hauteur des besoins.

Pour ce qui concerne le trajet centre-ville rond point de Corbeville qui fait partie de l’itinéraire départemental n°31, voici le compte rendu de notre rencontre à ce sujet avec la CAPS (Le second paragraphe est la réponse à nos remarques du premier paragraphe) :

«L’aménagement de la montée du Guichet depuis l’Yvette (§ 2.2 et 2.3 pour 86 k€).

Ce lien avec le plateau est d’une importance capitale car c’est une pente très douce reliant le sud est de la vallée, très habitée, aux nombreux établissements du sud ouest du plateau. Les travaux, bien que pouvant améliorer l’itinéraire, nous semble être faits a minima. Pour quelques dizaines de k€ de plus et quelques places de parking
en moins, on doit pouvoir au moins faire une bande cyclable dans la rue Charles de Gaulle dans le sens de la montée. Remarquons qu’ici, nos propositions correspondent au plan de circulations douces de la ville d’Orsay de décembre 2005 (plan dont la mise en œuvre n’a pas encore débuté).

La CAPS précise que l’aménagement actuellement étudié rue de Versailles (§ 2.2), contraint par les emprises existantes restreintes, est une bande cyclable dans le sens de la montée (en direction du giratoire de Corbeville), considérant le sens descendant comme plus sécurisant pour les cyclistes. La CAPS précise que l’aménagement en
étude pour le tronçon rue Charles de Gaulle est un aménagement en zone 30 ou zone de rencontre, sauf si la mairie souhaite enlever du stationnement longitudinal pour libérer de l’emprise, la configuration de cette rue ne permet pas de réaliser des bandes ou pistes cyclables (largeurs trop faibles). »

Nous attendons donc une action de la mairie favorable aux vélos surtout pour la partie basse de l’itinéraire.

Pour ce qui concerne l’itinéraire le long de l’Yvette, l’établissement de la continuité est prévue pour une somme de 37 k€. Comme pour les autres aménagements, nous n’avons pas pu obtenir de détails sur le projet, mais nous restons septiques sur la qualité de ce tronçon d’un bel itinéraire horizontal et agréable le long de l’Yvette.

L’entretien des pistes cyclables est aussi une de nos préoccupations. Par exemple, la voie verte le long du site de Corbeville est par endroits bien abîmée par des racines. Mentionnons que, par contre, fauchages et balayages y sont régulièrement effectués.

Les municipalités ont aussi d’autres modes d’action comme les règlements d’urbanisme (PLU), les actions en tant qu’employeur (parking à vélo pour les employés municipaux avec par exemple location de vélo électrique), le fléchage et la diffusion de cartes d’itinéraires conseillés, les animations.

Notre association serait heureuse de discuter avec vous des aménagements en projet. En effet si l’optimisation de ces aménagements n’est pas simple car il faut tenir compte des contraintes d’espace, des piétons, des personnes à mobilités réduites, des malvoyants, des riverains et des automobilistes, les cyclistes ont aussi leurs mots à dire.

Nous sommes aussi disponibles pour participer à des animations sur ce thème (atelier de réparation, marquage antivol, bourse aux vélos …)
Actuellement, un aménagement en cours nous fait espérer un changement d’orientation de votre municipalité auquel nous espérons pouvoir participer à vos cotés : Vous avez profité d’une réfection de chaussée programmée par le département pour faire un aménagement cyclable plus intéressant que la simple bande cyclable
monodirectionnelle réalisé dans les communes voisines.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’assurance de nos enthousiastes salutations cyclistes.

Le représentant local de

l’antenne MDB «La CAPS à vélo »

Jean Marc WEULERSSE


Mentions légales | Espace contributeurs