Mieux se Déplacer à Bicyclette

Vélib’ 2 : des progrès à amplifier et confirmer

Actualités

En cette rentrée, Vélib’ 2 semble avoir repris des couleurs. Tout n’est pas encore parfait, mais MDB espère que les erreurs passées serviront d’enseignement pour la fiabilisation et l’amplification du service attendue dans les semaines qui viennent. 

Les Parisiens de retour de vacances pourront-ils compter sur Vélib’ pour se déplacer à vélo à la rentrée ? Premier constat positif : alors que le début de l’été avait été marqué par la disparition quasi-totale des Vélib’ envoyés massivement en maintenance, on peut voir en ce début septembre des stations bien regarnies en vélos. A côté des verts (mécaniques), les bleus (électriques) sont également de retour.

Deuxième constat : on remarque plus de Vélib’ dans les rues de la capitale, observation corroborée par les statistiques fournies par l’opérateur qui montrent que la barre des 30 000 trajets quotidiens a été atteinte le 28 août. Vélib’ 2 est encore loin des 100 000 de son prédécesseur, mais ce niveau d’activité n’avait encore jamais été atteint en 2018. Pour la première fois, les objectifs fixés fin juin en termes de trajets sont respectés !

Données fournies par l’opérateur. Crédits : Smovengo

Des bugs persistants

Tout est cependant loin d’être rose. Beaucoup de vélos disponibles en station ne sont pas empruntables. Vélib’ plongé dans un coma profond, impossibilité d’en décrocher un (bug du cadenas) ou difficulté à le restituer, restent le quotidien des utilisateurs. Mais la forte disponibilité actuelle du parc permet souvent de trouver un Vélib’ fonctionnel.

L’augmentation du nombre de trajets réalisés avec la rentrée va être un premier test pour savoir si le système est désormais assez fiable pour monter en charge, sans s’effondrer comme cela avait été le cas lors du premier redémarrage du service au printemps. L’échéance de fin septembre pour juger de la capacité de Vélib’ 2 à sortir durablement de l’ornière reste toujours aussi pertinente. Notre association, Mieux se Déplacer à Bicyclette (MDB), sera attentive dans les prochaines semaines à ce que les progrès constatés se poursuivent.

Attendre encore un peu avant de pédaler hors de Paris

Si les stations ouvertes sont désormais quasiment toutes raccordées au réseau électrique – 7 stations encore sur batteries sur les 800 stations ouvertes – près de 40% des stations sont toujours manquantes. Une situation qui pénalise notamment la banlieue moins densément dotée.

Mais ce retard pourrait être un mal pour un bien. Il est à espérer que les enseignements tirés des dysfonctionnement des premières bornettes permettent l’installation d’un système fiabilisé pour les 600 stations restantes. Pour MDB, il est essentiel que le syndicat d’élus Velib’ Métropole veille à ne pas lancer cette deuxième phase tant que le système d’attache ne sera pas effectivement fiabilisé en condition réelle d’utilisation, et dans la durée.

Remettre les Parisiens au Vélib’

La pratique du vélo à Paris a baissé de 24% au premier trimestre, selon les chiffres de la mairie (par rapport au premier trimestre 2017). Cette baisse est directement imputable à la disparition totale de Vélib’ début 2018, quand 40% des trajets à vélo étaient réalisés grâce au service de vélos en libre-service.

Il est indispensable que les Parisiens reprennent goût au Vélib’, dès que celui-ci aura retrouvé sa fiabilité. Au-delà des promotions sur les abonnements et les 30 minutes offertes, MDB demande à ce que le syndicat Vélib’ Métropole offre un mois gratuit à l’ensemble des anciens abonnés afin de restaurer une confiance fragilisée au cours des derniers mois.


Mentions légales | Espace contributeurs