n°111 (septembre-octobre 2009)

Mission train/vélo: en régions

TER Rhône-Alpes

La région a demandé à la SNCF une recherche globale sur des services train/vélo. Il a été proposé, et accepté : des box individuels et des consignes dans les gares, ainsi que des emplacements collectifs. Les coûts annoncés : un box individuel revient à un peu plus de 1 000 euros, une consigne vélo à 1 300 euros. Les arceaux vélo, tout compris, achat et pose, coûtent 500 euros par vélo et tout ce qui n’est pas arceau tourne aux environs de 1 000 euros.
Un accord serait intervenu pour lever l’interdiction des vélos aux heures de pointe, par contre le transport deviendrait payant durant ces périodes.

En Bretagne

La carte interactive de la Bretagne nous a été présentée plus touristique qu’autre chose, mais avec toutes les gares prêtes pour accueillir les vélos, les loueurs de vélos agréés par la SNCF, les voies vertes et les offices du tourisme. Présentation du Transbaie (du Mont-Saint-Michel) à vocation touristique : deux aller-retour par jour de Saint-Malo à Granville + bus, autocars et navettes uniquement durant l’été, du 5 juillet au 30 août. Pour le moment cette liaison est à l’essai. Si le succès est au rendez-vous, elle devrait être reconduite tous les ans. Normalement «accessible et dédiée», en fait elle ne propose que deux places par rame, mais aucun vélo ne devrait être refusé. La SNCF proposant des vélos en son nom propre et passant des accords avec des loueurs de vélos locaux, on imagine déjà l’affluence de cyclistes piaffant d’impatience pour accéder aux rames.

Nord-Pas-de-Calais

 Cinq millions d’euros débloqués pour les grandes gares en vue de la création d’aménagements à l’usage des cyclistes.

 Noyelles-sur-Mer : création d’un point TER du 3 juillet au 30 août. En fait une association a été agréée pour la location et la réparation de vélos.

Mission train/vélo: en Île-de-France

Gare de Lieusaint-Moissy (77) : une opération pilote

C’est à grand renfort de publicité que deux vélo-stations ont été inaugurées aux abords de cette gare en mars dernier Composées chacune de quatre consignes collectives de dix places, soit quatre-vingt boxes sécurisés : 40 côté Lieusaint et 40 côté Moissy-Cramayel. Selon les partenaires de cette opération (SNCF, région IdF et SAN de Sénart), «l’installation de ces vélo-stations en gare de Lieusaint-Moissy s’inscrit dans le projet de développement de la “mobilité douce” à Sénart. Il s’agit de la réalisation concrète d’une opération conduite dans le cadre du projet européen Encourage, visant à améliorer la qualité environnementale dans les parcs d’activité économique». Soixante des boxes sont proposés à la location. Les Sénartais quittant la ville nouvelle pour la journée pourront laisser leur vélo en gare en toute sérénité. Les vingt places restantes sont réservées aux entreprises locales et contiennent des VAE. Les salariés venant en train à Sénart pourront ainsi rejoindre à vélo les parcs d’activités économiques proches. Si l’opération se révèle positive, elle pourrait être étendue aux autres gares de Sénart. Ces consignes sont équipées d’un système d’accroche vertical et le coût total de l’installation s’élève à 304 000 euros dont la moitié est prise en charge par la communauté européenne via Encourage et plus ou moins l’autre moitié restante par la région Ile-de-France.

 Location d’un emplacement seul 5 euros par mois.

 Location d’un emplacement + un vélo à assistance électrique : 20 euros par mois.

 Caution pour un VAE: 150 euros.

Paris gare du Nord

Une réunion s’est tenue le 25 juin dernier avec le directeur délégué de Transilien SNCF, le directeur de la région SNCF Paris-Nord, la directrice de l’offre de service et de l’exploitation des «gares et connexions SNCF» (nouveau département créé le 7 avril dernier) et les directrices et directeurs des différentes lignes.

Cette réunion avait pour objet de présenter les nouveaux aménagements visant à donner aux usagers des lignes transiliennes un service qui soit à la hauteur d’une des premières gares d’Europe. Ce service repose sur un aménagement de l’espace qui permette de mieux s’y retrouver dans un cadre à la fois plus avenant et plus agréable. Déjà la Mairie de Paris avait consenti un effort remarquable et important pour réaménager le parvis en un «espace de rencontre» en harmonie avec l’architecture de la gare. À la question sur l’intermodalité avec le vélo qui a été posée par MDB (en citant l’exemple du parking deux-roues aménagé en sous-sol au niveau de la dépose-minute de la gare Montparnasse), il a été répondu par Laure Dubard (responsable projet des nouveaux aménagements) qu’une étude est en cours avec Effia pour un nouveau pôle incluant le vélo sur l’actuelle dalle d’arrivée des bus RATP (Effia a mis au point le service de box et de location vélos en gare de Lieusaint — voir ci-dessus). Autre point participant à la qualité du service offert une maintenance efficace des équipements pour éviter des pannes longues ou récurrentes il a été cité le cas de ces sas grand gabarit qui sont très pratiques pour les cyclistes (et autres usagers «encombrés») et qui ne sont pas assujettis à la présence d’un agent, contrairement aux portes magnétiques, ces sas sont souvent en panne et ils sont peu nombreux parce qu’ils prennent de la place.

Promotion des véloroutes

Les 2 et 3 juillet, une opération de promotion de la véloroute du canal du Nivernais a eu lieu dans la gare de Paris-Bercy, gare de départ entre autres, des TER Bourgogne et des Corail «Intercité» vers Nevers.

Francilienne

Non, il ne s’agit pas de ce super« périph’» également connu sous le sigle A104, cauchemar de tous les week-ends et où les seuls vélos que l’on voit sont solidement amarrés sur le toit des monospaces. Vous n’y êtes pas du tout, c’est le nom de baptême, fort original (il a donné lieu à un concours…) de la nouvelle automotrice transilienne (ex NAT). La SNCF nous donne rendez-vous le 13 décembre pour la mise en service sur la ligne H (Montsoult-Persan-Luzarches) de ce nouveau matériel, très novateur selon ses concepteurs, car il est équipé pour recevoir des vélos… à vérifier sur place, le 13 décembre dès potron-minet.

RD7 à la fête…

Concernant le projet RD7 (de Sèvres à lssy-les-Moulineaux) entériné par le conseil générai des Hauts-de-Seine, la mobilisation continue pour demander la diminution de l’espace attribué aux voitures sur cet axe majeur en bordure de Seine, même sil est prévu que les cyclistes y disposeront d’un espace réservé. Les jeux ne sont pas encore faits et il y a lieu de se serrer les coudes. Pour cela:

  1. La huitième Fête des Guinguettes aura lieu le 26 septembre de 5 heures à minuit.
  2. Un recours contre ce projet conduit par les associations Environnement 92 et Vivre à Meudon, va être prochainement déposé auprès du tribunal administratif de Nanterre. MDB ainsi que l’AUT ldF se sont joints à cette initiative.

RD1 : Enquête publique

Au même titre que la RD7, la RD1 (quais de Clichy et Michelet/Clichy-la-Garenne et Levallois-Perret) fait l’objet d’un projet de réaménagement. Le CG 92 souhaite porter cette voie à 2×2 voies, avec carrefours à feux. La cohérence d’un aménagement qui réponde sérieusement aux critères du Schéma d’aménagement et de gestion durables de la Seine («Promenade Bleue») est battue en brèche par la volonté de faire de ces deux voies des couloirs de délestage intermédiaires entre le périphérique et l’A86 ou, pour employer le terme utilisé dans le dossier d’enquête, des «axes de distribution», ce qui a l’avantage d’être. plus «soft». Bien évidemment sur cet axe non plus les cyclistes ne seraient pas les bienvenus ou du moins ne seraient-ils pas traités selon les préconisations de la loi sur l’air et autres textes en vigueur. À cet effet MDB par la plume de l’un de ses représentants dans les Hauts-de- Seine a déposé sa contribution à l’enquête publique en cours.

Pont Charles-de-Gaulle (Paris)

Ceux qui ont emprunté le pont Charles-de- Gaulle qui permet entre autres, une liaison gare d’Austerlitz – gare de Lyon ont eu la stupeur de voir la piste à double sens devenir à géométrie variable, passer d’un bord sur l’autre. Après une émotion de courte durée et une intervention conjointe de MDB et de Fabienne Vansteenkiste, maire adjointe à Montreuil et cycliste parisienne, il y a bien toujours une piste bidirectionnelle sur le pont mais elle a simplement changé de côté.

URSSAF: La suite…

Après l’article de Kiki (RL 109) sur le remboursement des frais de transport, nous avons reçu sur la liste de diffusion de MDB le message suivant: «Suite à mes nombreuses requêtes, et grâce à l’aide du périodique Roue libre et de ses éclaircissements vis-à-vis de l’URSSAF
(merci Kiki Lambert), j’ai réussi à faire plier ma direction.

Voici un extrait du compte-rendu la dernière réunion avec les délégués du personnel “Subventionner les déplacements travail- domicile de ses employés? Le sujet a été abordé avec les principaux intéressés.
Premier point : la subvention à 50 % par la société de l’abonnement Vélib’ est obligatoire, si bien sûr Vélib’ est utilisé pour les trajets domicile-travail. Le remboursement se fait sur justificatifs. Pour ceux qui se déplacent avec leur propre bicyclette, l’URSSAF prévoit la possibilité de rembourser sur justificatif tout ou partie des dépenses. Nous avons donc décidé des règles suivantes: – remboursement de l’achat d’une bicyclette pour les trajets domicile-travail, à hauteur de 300 eurosTTC pour une période de 2 ans, par note de frais avec facture d’achat; – remboursement des éventuelles réparations du vélo utilisé pour venir au travail à 100% par note de frais avec facture de réparation, limité à 200 eurosTTC/an.”

Et en plus c’est rétroactif,je n’ai plus qu’à retrouver les factures de ma belle hollandaise.»

Paris : expérimentation du «tourner à droite» aux feux rouges pour les cyclistes

Les élus municipaux parisiens ont voté mardi 7 juillet en faveur d’une expérimentation concernant l’autorisation de tourner à droite aux feux rouges, pour les cyclistes. Ce vœu présenté par l’élu Vert Denis Baupin permettra une expérimentation sur un nombre limité de carrefours. « Plusieurs pays comme la Belgique, l’Allemagne, les pays scandinaves ont ainsi choisi de rénover leur code de la route pour accorder plus de place aux cyclistes, avec notamment l’autorisation du tourner à droite aux feux rouges pour les cyclistes», a-t-il déclaré. Les villes de Bordeaux et Strasbourg la mettent actuellement en œuvre à un certain nombre d’intersections. Annick Lepetit adjointe PS aux transports, a accepté cette proposition des Verts tout en demandant un délai pour définir les modalités de sa mise en œuvre. «Cela va dans le même sens que la généralisation des doubles sens cyclables dans les zones 30 qui vient d’être adoptée», a-t-elle dit. Si cette expérimentation devenait la norme et s’il s’ensuivait une réforme du code de la route, ce serait une victoire pour MDB qui milite depuis si longtemps pour faire adopter une telle mesure. Et nos administratrices ne seront alors plus prises au piège par des journalistes cherchant à les filmer en flagrant délit d’infraction… certaines se reconnaîtront.

Les suites de la Convergence 2009

Les antennes et associations participantes de l’édition 2009 sont partantes pour recommencer en 2010. La remise des prix aura sans doute lieu fin septembre lors de la semaine de la mobilité. Quant à l’édition 2010, qui doit se préparer maintenant rapidement, elle se cherche un coordonnateur.

La vie des antennes

Coordonnées des antennes pour la Région

La Région met à jour sa base de données et souhaite avoir les coordonnées des différentes antennes. Le bureau est d’accord pour communiquer les noms des antennes et de leurs responsables, mais avec les coordonnées de MDB-IDF ; la permanence se chargera de rediriger les courriers. À la demande expresse de la Région, les coordonnées des antennes seront toutefois communiquées pour les événements ponctuels.

Place au Vélo à Bonneuil — MDB 94

À l’occasion du Festival de l’Oh, a été lancée l’idée d’une nouvelle antenne située à Bonneuil-sur-Marne, «Place au Vélo à Bonneuil
— MDB 94». Toujours un but commun avec ses homologues vaidemarnaises promouvoir l’utilisation du vélo comme moyen de transport quotidien avec tous les bienfaits personnels et environnementaux que vous connaissez.

Quatre antennes ont déjà été créées dans quatre villes du Val-de-Marne : Créteil il y a 4 ans, Alfortville voici 3 ans, Sucy il y a 2 ans, Charenton l’année dernière et MDB 94 avance en étroite collaboration avec les associations sœurs sur Saint-Maur, Champigny, Fontenay et Vincennes. Parce que avec son vélo, on sillonne plusieurs communes, et qu’un dialogue constructif doit s’instaurer avec chacune d’elles.

SOS (Saint-Ouen-sur- Seine)

À l’occasion de la semaine de la mobilité européenne et de la sécurité routière de septembre 2009, l’antenne de MDB Saint-Ouen-sur-Seine (SOS) lance une action dénommée la «Tournée des quartiers».
Son objectif est d’améliorer la pratique du vélo dans cette ville.

Cette opération consiste à explorer un quartier chaque troisième samedi du mois et à y répertorier tous les éléments qui ne facilitent pas la pratique du vélo, via une balade à vélo de deux heures, en compagnie d’Audoniens sensibles à l’usage du vélo.

Cette balade est aussi l’occasion de tisser un lien convivial entre les habitants et de leur prodiguer des conseils en matière de sécurité routière, L’office du tourisme, partenaire, gérera le côté «historique et art de la ville» pour ajouter un élément culturel à ces balades.

Un quartier sera exploré chaque mois. L’agenda s’étend donc de septembre 2009 à mars 2010. Les départs auront lieu devant la mairie de Saint-Ouen à 14h30 «chaque troisième samedi du mois».

Premier rendez-vous : 19 septembre 2009 à 14 h 30 place de la République (Mairie); la balade concernera le quartier du centre- ville.
Plus d’infos : les dates et un plan des quartiers sur le site MDB,

Place au vélo 94

Place au Vélo 94 a participé les samedi 27 juin et dimanche 28 juin de 11h à 19h au Festival de 10h, en bord de Marne, au bout de l’île Sainte-Catherine en direction du port de Bonneuil. C’est un lieu agréable, festif et calme, à découvrir à vélo, bien sûr. Ce fut l’occasion pour MDB 94 d’effectuer une session de marquage «Bicycode» et de présenter sa «vélo-école pour adultes».

Vanves en Roue libre

Samedi 12 septembre, cette antenne organise une petite bourse aux vélos à Vanves, dans le cadre de la journée brocante. Lieu : école du parc Frédéric-Pic.

VELYVE — Val d’Yerres à Vélo

Francis Papon, membre éminent de MDB (voir RL 110) et Val-d’Yerrois, fait profiter cette antenne de ses compétences : il vient de produire un document mettant en exergue les nombreuses imperfections et dégradations, parfois dangereuses, relevées sur la piste cyclable départementale de la RD94 qui traverse le Val d’Yerres, Pour l’instant ses investigations se sont limitées à Brunoy et Yerres, mais au vu des relevés effectués récemment sur d’autres communes, particulièrement les dégradations observées à Épinay-sous-Sénart et Boussy-Saint-Antoine, à la suite des orages de juillet, son dossier déjà abondant devrait rapidement s’épaissir.

Cette piste est l’unique aménagement cyclable véritable d’un seul tenant (un peu plus de 5 km) reliant cinq des six communes de la communauté d’agglomérations (VYCA); la réfection de cette piste s’avère donc nécessaire pour les cyclistes val-d’Yerrois. Même si des efforts de réhabilitation ont été consentis par les communes d’Épinay-sous-Sénart et de Yerres, continuer à ignorer le problème que pose son degré global de dégradation rendra la facture d’autant plus salée pour les communes, la VYCA et le CG91 ; ce surcoût prévisible pouvant alors servir d’argument pour ne rien faire et, au pire, choisir d’abandonner cet équipement et de le déclasser en un simple trottoir, ce que par l’usage il devient tout doucement dans certains secteurs, faute de lisibilité.

Gilles Durand

Cela pourrait également
vous intéresser !

Cela pourrait également
vous intéresser !

Cela pourrait également
vous intéresser !

Blabla Vélo juin 2024

Johanna, Thomas, Thierry, Gaëlle et Renaud nous nous étions donnés rdv dans les jardins derrière