Procès contre les aménageurs de voirie à St-Quentin-en-Yvelines et les constructeurs d’autos : le délibéré

L’audience de la chambre correctionnelle donnait ce matin le délibéré du procès « Machu ». Le moins qu’on puisse dire c’est que la douche était sévère:

 la communauté d’agglomération a été mise hors de cause (mise en cause non recevable)

 le maire de Guyancourt est relaxé

 Fiat France est relaxée

 Christian Machu est condamné à leur payer 1794 euros à chacun (Maire de Guyancourt et Fiat)

 les Parties civiles : MDB, Fubicy et LCVR sont déclarées irrecevables et
déboutés (donc pas de frais pour elles)

Cliquer ici pour notre analyse

Cela pourrait également
vous intéresser !

Cela pourrait également
vous intéresser !

Cela pourrait également
vous intéresser !

Blabla Vélo juin 2024

Johanna, Thomas, Thierry, Gaëlle et Renaud nous nous étions donnés rdv dans les jardins derrière