Mieux se Déplacer à Bicyclette

Compte rendu de l’assemblée générale 2012

Procès verbal de l’assemblée générale ordinaire du 10 mars 2012

L’assemblée générale ordinaire convoquée par courrier et courriel du 10 février 2012 s’est réunie le 10 mars 2012. Les listes d’émargements recensent 76 présents et 81 représentés.

1 — adoption du rapport d’activité.

La lecture du rapport d’activité a soulevé des questions :

Les questions et réponses :

Q. Pourquoi MDB n’est plus adhérente à la FNAUT ?

R. MDB est adhérente à la FUB et cette dernière est adhérente à la FNAUT, par conséquent l’adhésion de MDB à la FNAUT alla faire double emploi. Par contre, un adhérent à la FUB n’est pas exonéré de l’adhésion à la FNAUT en cas de litige avec la SNCF traité par le service juridique de la fédération.

Q. Que faire pour dénoncer les 2RM à contre sens rue Lafayette ?

R. En informer le service de la DVD à la Ville de Paris avec copie à la Préfecture de Paris.

Q. Ne faut-il pas se munir de faux PV pour dénoncer stationnement gênant sur aménagements cyclables ?

R. La FUB a créé des petits tracts « respectez les cyclistes », MDB dispose d’autocollants « place aux vélos » ; les faux PV existent mais il faudrait en recréer un modèle MDB. Ça n’est pas la priorité

Q. Ne faut-il pas se coordonner avec les autres associations pour donner un avis commun lors des concertations sur les aménagements ?

R. Oui, c’est ce que le bureau essaye de faire systématiquement sur des aménagements qui intéressent plusieurs associations, la convergence à permis aux associations franciliennes de se connaître et de collaborer ensemble pour défendre les intérêts des cyclistes

Q. Pourquoi les vues à zéro sont rarement respectées dans les nouveaux aménagements ?

R. La lecture des plans n’est pas toujours aisée particulièrement pour ceux qui n’ont jamais fait de vélo en ville, et cette hauteur n’y figure pas. Il faudrait être présent lors des travaux. MDB le rappelle systématiquement dans ses avis dans les concertations et enquêtes publiques.

Q. Ne faut-il pas fédérer les antennes par département pour parler d’une seule et même voix et avoir un représentant comme interlocuteur ?

R. Comme déjà évoqué à la dernière AG, le bureau a commencé à réunir plus souvent les responsables d’antennes dans le but entre autres choses de les encourager à travailler ensemble et à terme se fédérer et se choisir un représentant pour chaque département.

Le rapport d’activité a été approuvé avec 156 voix pour et une contre.

2 — approbation des comptes 2011

Les comptes présentés ont donné lieu à une demande d’explication sur la valorisation du bénévolat. La question est récurrente. La présidente a expliqué que celui-ci avait été valorisé en multipliant un nombre moyen d’adhérents par activités par le nombre d’heures d’activité. Cette année le bénévolat des vélo-écoles a été difficile à estimer.
Cette pratique renforce la perception de la valeur et donc de l’utilité du travail de l’association et permet de relativiser la part des subventions.

Les bourses aux vélos, plus nombreuses que prévu notamment du fait de l’implication des antennes donne beaucoup de travail à la trésorière. Les efforts et les moyens devraient être mutualisés et concentrés sur moins de bourses, mais plus importantes. Au-delà d’un certain nombre de bourses et d’un certain capital, l’association devrait être soumise à TVA, ce qui ajoutera une sérieuse charge de travail pour le bureau et la trésorière et nécessitera les services d’un expert comptable.

Pour 2012, il sera nécessaire de préparer un bilan.

Au sujet de l’emploi tremplin de la Région Île-de-France auquel MDB avait droit, la subvention n’a pas été demandée faute de trouver un(e) candidat(e) respectant les critères demandés.

Les jugements des différents recours tardent à venir et les provisions pour les frais irrépétibles ou condamnations n’ont pas été utilisées en 2011.

Les comptes 2011 ont été approuvés avec 156 voix pour et une contre.

3 — Approbation du budget 2012

Le projet de budget 2012 a donné lieu à un débat sur les orientations et les actions en cours. Parmi les actions à envisager sont évoquées :

 Il est prévu de demander à la Région de subventionner la Convergence 2012 puisqu’il s’agit d’un événement francilien et le contrôle a posteriori des aménagements subventionnés par la Région avec la formation des militants.

 Quelques représentants d’antennes ont fait part de leur difficulté à remplir un dossier de demande de subvention. Un dossier type sera mis à leur disposition par la permanence pour les aider.

Le budget proprement dit n’a pas donné lieu à discussion. Il a été approuvé à l’unanimité (157 voix).

4- Questions diverses :

J-P. Villard a fait part d’une liste d’action à mener.

La permanence a fait appel à l’aide ponctuel des bénévoles.

T. Delvaux demande l’avis du bureau et de l’assemblée avant de proposer la ville d’Asnières au Guidon d’or de la FUB. La discussion s’est ennagée car si la Ville d’Asb nière fait effectivement preuve de bonne volonté, elle s’y met bien tard…L’assemblée générale a voté majoritairement pour une présentation d’ASnière au Guidon d’or.

5 — Élection du conseil d’administration

Après avoir fait le point sur les candidatures, il est apparu qu’il y avait 8 candidats pour 7 sièges vacants. Il a donc été procédé à un vote à bulletins secrets. À l’issue de ce vote, le conseil d’administration complet a été constitué des :

Membres non démissionnaires et dont le mandat est en cours:

Sylvie BROHIER (2011), Françoise CLAUSSE (2010), Thierry COLIN (2010), Thierry DELVAUX (2011), Claude DOSDAT (2010), Monique GAUVIN (2010), Abel GUGGENHEIM (2010). Béchir KECHICHE (2010), Carlos, KLIMANN (2011), Mounir LAKDAR (2011), Camille LALANDE (2010), Christine LAMBERT (2011), Bruno LANLY (2011), Claude LASSELIN (2011), Loïc LEJAY (2011), Denis MONCORGÉ (2011), Franck MULLER (2011), Maëlic PHILIPPOT (2011), Patrick ROLAND (2010), Vincent SADOT (2011), Camille SARROT (2010), (2010), Fanny VALLET (2010). Pierre TOULOUSE

Membres dont les candidatures ont été soumises au vote et retenues :

Jacques BAUDU (2012), Gilles DURAND (2012), Pascal RIGAUX (2012), Olivier LAMBERT (2012), Sabine ENSSLEN (2012), Remi LABSI (2012), Yves FRANCESCHI (2012).

6 – Réunion du Conseil d’administration et élection du bureau

À l’issue de l’assemblée générale, le conseil d’administration nouvellement élu s’est réuni pour élire les membres du bureau. Après présentation des candidats et discussion sur les candidatures, ont été élus au bureau:

Thierry DELVAUX (président), Denis MONCORGÉ (vice-président et représentant dans les instances parisiennes), Monique GAUVIN (trésorière), Christine LAMBERT (porte-parole), Pierre TOULOUSE (secrétaire Général), Jacques BAUDU (webmestre et co-responsable des balades), Gilles DURAND (rédacteur en chef de Roue libre), Bruno LANLY (représentant 10e et organisateur de balades), Thierry COLIN (représentant auprès de la SNCF), Olivier LAMBERT.


RAPPORT D’ACTIVITÉS MDB 2011

LA MAISON DU VELO

L’événement principal de l’année 2011 est l’aboutissement d’un projet porté par MDB depuis des années. Le 17 septembre a été inaugurée la Maison du Vélo, boulevard Bourdon près de la Bastille. La Maison du vélo est gérée conjointement par la Ville et trois associations : MDB, Vélorution et l’AICV. Elle est désormais le siège de
la permanence de MDB. L’accueil du public est assuré du mardi au samedi par les permanents de MDB – qui effectuent par ailleurs les tâches internes à MDB dans le bureau qui leur est attribué –, épaulés ou remplacés quand il le faut par des bénévoles. Les visiteurs peuvent y trouver des renseignements sur la pratique du vélo en région parisienne, des documents émanant de la Ville de Paris ou de MDB, et aussi faire connaissance avec l’association. Le samedi des séances de marquage des vélos sont organisées. De l’ouverture à la fin de l’année plus de 1 100 visiteurs ont été accueillis et une soixantaine de vélos marqués. S’il reste encore beaucoup à faire, un gros travail a déjà été accompli par les salariés de MDB, les membres du bureau et d’autres bénévoles pour assurer le déménagement, l’installation, les démarches administratives, l’organisation de l’espace et les rangements dans ce nouveau local qui donne une plus grande visibilité à l’association.

LE DEVELOPPEMENT DE L’ASSOCIATION

Le nombre d’adhérents reste stable aux alentours du millier. Les antennes continuent de se multiplier : la CAPS à vélo – antenne de la communauté d’agglomération du plateau de Saclay – a été créée en janvier 2011, MDB Bezons-Argenteuil et Tous à vélo à Puteaux au printemps. Fontenay vélo, association indépendante jusqu’en
2010, a choisi en 2011 de devenir une antenne de MDB. Même chose pour Vélo 15et7 qui devient la première antenne MDB à Paris intra-muros.

Un deuxième salarié a été embauché pour quelques mois avec l’espoir que cet emploi pourra être pérennisé.

MDB ET LES AUTRES ASSOCIATIONS

Kiki a représenté MDB au congrès ECF qui se tenait en avril à Séville. Pierre Toulouse y assistait également à titre professionnel. L’occasion de découvrir une ville récemment devenue cyclable, et d’avoir un point de vue sur ce qui se passe ailleurs. Pas de découverte sensationnelle mais l’occasion d’établir de bon rapports avec d’autres participants (CERTU, Ville de Paris, de Chartres..).

Le congrès de la FUB (ex FUbicy) s’est tenu à Clermont au lendemain d’une journée d’études. MDB y était bien représentée avec Kiki, Pierre, Thierry et Sylviane Delvaux. Nous y avons joué notre partition habituelle, réclamant des débats de fond et critiquant certaines propositions structurelles et notamment le principe de la
journée d’études . Le principal événement a été l’élection de Geneviève Laferrère de Lyon qui a remplacé Christophe Raverdy. Sylviane a été élue suppléante au CA. Guidon d’or pour une passerelle cyclable à Chambéry et Clou rouillé à St Avold (Lorraine).

La FUB a connu cette année pas mal de difficultés avec son équipe de salariés. La gestion à distance n’est pas facile.

Pierre Toulouse a été convié en novembre à co-animer une partie de la formation annuelle de la FUB qui s’est tenue à Tours sur le thème mobilisateur de l’aménagement. Cette formation a été l’occasion de mesurer l’étendue
des besoins tant sont différents les niveaux des responsables des différentes composantes de la FUB.

FNAUT

La FUB ayant adhéré à la FNAUT, MDB l’a quittée pour éviter les « doubles comptes ».

Club des Villes et Territoires Cyclables (CVTC)

Pas de participation de MDB cette année aux journées de Dijon en octobre.

PARTICIPATION AUX INSTANCES OFFICIELLES

La Région

MDB a participé à une journée d’étude sur le schéma directeur du stationnement vélo dans les pôles d’échanges et stations d’Ile-de-France.

Deux rencontres ont eu lieu avec le vice-président chargé des transports de la région Île-de-France, la deuxième à l’initiative de MDB à la Maison du Vélo afin de souligner l’importance régionale de celle-ci. Ces rencontres ont été l’occasion de préciser les attentes et de donner un avis préalable sur le document définissant la politique
« vélo » régionale. Un accord de principe a été trouvé par la suite pour qu’une subvention de la Région puisse aider à pérenniser l’embauche d’un second salarié.

Les municipalités

A Paris MDB était représenté à tous les comités de pilotage « vélo » et aux comités techniques. Parmi les sujets discutés, le réaménagement de la place de la République, l’aménagement de la rue de Rennes ou la mise en double sens de grands boulevards. A chaque fois MDB a réclamé des aménagements linéaires, lisibles et confortables, l’augmentation du nombre de places de stationnement, sans oublier la généralisation des doubles sens cyclables et des sas vélo, etc. Du côté des aménagements terminés, MDB a assisté à l’inauguration de ceux du Mobilien 26.
Chaque antenne a participé aux réunions locales portant sur les aménagements de voirie et autres questions relatives aux cyclistes. Les villes de Fontenay et d’Issy-les-Moulineaux ont sollicité l’avis de MDB pour des aménagements ou une campagne d’information.

Aménagements routiers et transports publics

MDB participe aux réunions publiques et aux concertations sur les projets d’aménagement de voirie et de transports publics.

Concertation peu satisfaisante sur le projet d’aménagement de la porte d’Ivry à la RD5.

Concertation sur le tram-train Massy-Evry : le remplacement du RER C par ce tram-train serait préjudiciable aux cyclistes s’il ne permet pas l’embarquement des vélos le week-end et aux heures creuses, MDB a donc émis une revendication dans ce sens.

Aménagement de la RN3 et bus articulé « TZen » : l’antenne de Pantin s’est invitée à
la première réunion et a constaté que la continuité cyclable n’est pas une priorité pour les aménageurs.

La préfecture de police

La semaine de la sécurité routière a permis de diffuser le « Roue libre spécial accident » et a été l’occasion d’un courrier de relance à la préfecture de police pour avoir accès aux procédures d’accident.

CONCERTATIONS ET SOLLICITATIONS DIVERSES

L’avis et les conseils de MDB sont souvent sollicités par diverses instances. La Banque de France qui avait pris contact avec MDB en 2009 pour un parking à vélos pour son siège parisien l’a invité en 2011 à une visite technique dudit parking.
Le CERTU a consulté MDB pour la rédaction du futur guide des contresens cyclables. Preuve que notre travail de fond et nos actions sur le sujet sont pris au sérieux et efficaces, une partie de nos propositions devrait être reprise dans le guide.
Les Scouts de France ont contacté MDB pour une journée d’action autour du vélo le 23 avril dans le cadre d’un rassemblement international du mouvement. Ce fut l’occasion d’un riche échange avec des jeunes français et géorgiens.

LES RECOURS JUDICIAIRES

Au sujet de la mise en conformité des zones 30 et des doubles sens cyclables, MDB a continué à suivre les dossiers en cours : sans réponse de la ville de Chaville au recours gracieux de 2010, MDB a déposé au tribunal administratif de Cergy un recours en annulation contre les arrêtés du maire. Dans son mémoire en réponse, la
ville de Chaville a tenté de démontrer la légalité des arrêtés litigieux. MDB a maintenu que ceux-ci sont une entorse manifeste à l’esprit du décret du 30 juillet 2008 et non conformes aux objectifs du PDU. La ville ayant communiqué un nouveau mémoire qui n’apporte aucun nouvel argument, MDB maintient donc sa requête. A Chelles en revanche, après les recours gracieux adressés à la municipalité et une réunion de concertation, la ville a décidé de doter de doubles sens cyclables les zones 30 et même au-delà. De son côté la mairie d’Antony ne cesse d’annuler chaque arrêté pour faire annuler l’affaire par le tribunal administratif et s’empresse d’en prendre
un autre. Concernant le recours contre la Ville de Paris, celle-ci a communiqué son mémoire sur ce sujet et MDB a envoyé en décembre un mémoire en réplique.

Des recours ont été déposés, contentieux contre l’aménagement des quais à Maisons-Alfort et gracieux contre la ville de Poissy sur l’aménagement d’une artère.

MDB s’est joint au collectif qui a déposé un recours contre l’arrêté d’utilité publique dans l’aménagement « Vallée rive gauche » de la RD7.

Après le recours déposé par MDB concernant l’aménagement de la RD920 à Antony, le mémoire en défense du conseil général des Hauts-de-Seine nous est parvenu cet été. Une réponse approfondie a été donnée par MDB à tous les arguments développés.

TRAIN ET VELO

MDB et d’autres associations et fédérations nationales ont envoyé une lettre à José Manuel Barroso, président de la Communauté européenne, pour exprimer leur déception face à la détérioration du transport des vélos sur toutes les lignes transnationales européennes (Thalys, Thello, Euro-Duplex, liaisons vers l’Espagne ou l’Europe centrale, etc.).

Une réunion avec la SNCF en novembre n’incite pas non plus à l’optimisme sur l’offre en particulier dans les TGV.

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le conseil d’administration s’est réuni plusieurs fois dans l’année. Parmi les sujets traités, la règlementation des voies vertes, ou encore le futur plan vélo national et les propositions du Club des villes cyclables à ce sujet.

LA CONVERGENCE

La Convergence 2011 s’est déroulée le dimanche 19 juin avec de nombreux cyclistes arborant les couleurs attribuées à leur parcours. Une fois encore aucun accident n’est à déplorer, et les capitaines qui ont préparé depuis plusieurs mois le détail des rendez-vous et le bon déroulement de la balade ont été aidés par la permanence de MDB qui a assuré la coordination de l’ensemble, géré les ultimes changements de parcours, assuré les contacts avec municipalités et préfectures, préparé le stand… Un gros travail de la part de tous, récompensé par la satisfaction des participants.

LES BOURSES AUX VELOS

Les bourses aux vélos MDB se succèdent et ont toujours autant de succès. A Paris le rythme de deux bourses par an s’est maintenu avec la bourse de printemps dans le 14e et celle d’automne dans le 11e, qui ont toutes deux connu un grand afflux de vendeurs et d’acheteurs (165 vélos vendus en octobre). Les bourses se sont multipliées dans les antennes : Asnières, Sceaux, Brunoy, Antony, Vanves, Fontenay. C’est l’occasion d’échanges fructueux et d’entraide entre les bénévoles des différentes antennes mais aussi un surcroît de travail considérable pour la
trésorière.

LE MARQUAGE

Plus de 450 vélos ont été marqués en 2011. Les bourses et les manifestations festives sont des occasions de faire connaître le marquage Bicycode. Avec l’ouverture de la Maison du vélo celui-ci connaît un nouveau développement grâce aux bénévoles qui organisent une séance tous les samedis.

LES VELO-ECOLES

Des vélo-écoles MDB sont en activité à Vanves, Clichy-la-Garenne, Asnières-sur-Seine, Antony et Créteil (cette dernière fonctionne en partenariat avec l’association Place aux vélos à Créteil). Toutes remportent un large
succès.

Un représentant de l’antenne de Clichy a participé à une réunion avec d’autres associations sur le sujet des véloécoles.

Certaines associations comme celle des Moniteurs cyclistes français souhaitent un plus grand contrôle des vélo-écoles, et, à terme, que le brevet d’État soit obligatoire pour les vélo-écoles professionnelles. MDB reste vigilante pour que cette obligation ne soit pas étendue aux structures associatives.

Les vélo-écoles de Vanves et de Clichy ont pu acquérir de nouveaux vélos vendus par Vivre à vélo en ville (Montreuil).

LES ATELIERS REPARATION

Les antennes de Vanves, d’Asnières, de Colombes de Sucy-en-Brie proposent des ateliers réparation de façon régulière. Les bénévoles qui maîtrisent la mécanique des vélos dispensent des conseils aux participants et MDB
finance les outils nécessaires.

LES STANDS

MDB et ses antennes ont tenu des stands à de nombreuses occasions telles que : le festival de l’Oh, Marjolaine, les forums des associations, la semaine des mobilités durables, les Quais libres, etc. Ce fut autant d’occasions d’expliquer l’objet de l’association et de marquer des vélos.

LES BALADES

Les balades, proposées par des adhérents bénévoles, continuent d’être des moments forts de la vie de l’association.

En 2011, la grande balade annuelle a rassemblée plus d’une centaine de participants en direction de Provins. Comme chaque année le parcours était modulable pour permettre à tous, même les moins aguerris, d’y participer ; et une bonne cinquantaine de cyclistes motivés avaient pris le départ dès 7 heures du parvis de Notre-Dame à Paris pour rejoindre le grand rendez-vous de Boissy-Saint-Léger.

En passe de devenir une tradition bien
ancrée, les après-midi de projections de films et diapos sur les balades récentes ou plus anciennes sont un véritable succès.

ROUE LIBRE

La revue de MDB continue d’informer les adhérents sur la vie de l’association et sur différents dossiers intéressant les cyclistes. La rubrique « Ailleurs » est alimentée régulièrement par les récits des adhérents voyageurs en France ou à l’étranger, mais le reste des articles est assuré par une équipe restreinte qui ne demande qu’à s’élargir et accueillerait volontiers des propositions de dossiers et autres articles.

LE SITE INTERNET

Le site www.mdb-idf.org est mis à jour très régulièrement et continue d’être une mine d’informations précieuses pour tous les cyclistes. Les antennes y disposent d’espaces propres.

Les forums mis en place l’an dernier fonctionnent toujours pour faciliter l’échange d’informations et la coordination des actions. Les événements à venir sont annoncés de façon claire en page d’accueil.

CONCLUSION

L’année 2011 qui a vu l’ébauche d’un « plan national vélo » a marqué pour les cyclistes parisiens une reconnaissance de leur mode de déplacement favori avec l’ouverture de la Maison du vélo qui va permettre un nouveau développement de notre association. Pour autant, rien n’est acquis et si notre travail sur des sujets
importants comme les doubles sens cyclables porte ses fruits c’est au prix d’efforts inlassables et d’une obstination sans faille. Mais le dynamisme de nos antennes et l’enthousiasme de nombreux adhérents, la réussite de nos initiatives poussent à l’optimisme pour cette année 2012 cruciale sur d’autres plans. Car, comme le dit le
titre d’une action menée par des jeunes citée plus haut, avec le vélo il s’agit bien de « Paris d’avenir ».

RAPPORT D’ACTIVITE DES ANTENNES

Voir les rubriques de chaque antenne.


Mentions légales