n°67 (mai-juin 2002)

Le tournant est pris

L’Assemblée générale du 20 avril a finalement entériné le changement important que constitue la levée de l’opposition à une demande de subvention. Cette décision va impliquer de nouvelles responsabilités pour le bureau. La première, c’est celle de faire fructifier cette aide en démultipliant nos moyens.

Augmentation du nombre d’adhérents et disponibilité à leur endroit, présence plus active au sein des instances, meilleure circulation de l’information, l’homme ou la femme que nous allons pouvoir recruter aura du pain sur la planche.

Soulagés, les membres du bureau pourront passer plus de temps aux tâches techniques ou politiques… en restant vigilants sur l’indépendance de ses décisions. À eux d’œuvrer pour que la reconnaissance du vélo progresse à Paris mais aussi en banlieue.

En effet, même si c’est la Ville de Paris qui accorde la subvention, nous devrons rester vigilants pour que le MDB, au travers de groupes locaux ou de ses associations alliées, fasse progresser le vélo dans des villes limitrophes encore bien timides.

C’est le deuxième point débattu lors de l’Assemblée générale et il ne faut pas en négliger l’importance. Quelle que soit la forme institutionnelle future, la subsidiarité qui permet de rapprocher les cyclistes locaux de leurs élus et d’optimiser les aménagements est un principe de vraie démocratie.

Le bureau élu et renforcé s’est déjà mis au travail. L’année qui s’amorce avec la préparation du congrès Velocity est un véritable défi. Gageons qu’avec votre aide, le MDB saura y faire face.

Pierre TOULOUSE

Cela pourrait également
vous intéresser !

Cela pourrait également
vous intéresser !

Cela pourrait également
vous intéresser !

Blabla Vélo juin 2024

Johanna, Thomas, Thierry, Gaëlle et Renaud nous nous étions donnés rdv dans les jardins derrière