Mieux se Déplacer à Bicyclette

Avenue verte London-Paris : inauguration en grande pompe

Communiqués

logo-avenue-verte.pngMDB se réjouit de l’importance donnée le 23 juin 3012 à l’inauguration officielle de la véloroute Paris-Londres : les plus hautes personnalités des collectivités territoriales parties prenantes au développement de cet équipement vélotouristique majeur [Nous reproduisons ci-dessous l’invitation officielle. La liste des participants annoncés indique, sans qu’il soit besoin de commenter, l’importance accordée à cette inauguration.
[inauguration-avenue-verte.jpg
]] feront le déplacement ce samedi 23 juin sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Il n’est pas courant qu’un aménagement cyclable soit l’objet d’une telle attention.

Donner une réalité à un équipement qui s’étale sur des centaines de kilomètres et qui n’a de sens que si la continuité est établie n’est pas une mince affaire. Un jalonnement homogène et une documentation précise aisément accessible sont nécessaires (mais pas suffisants) pour que la fréquentation s’étende au delà du cercle des initiés. Le premier jalonnement qui vient d’être réalisé en ce printemps 2012 avec une impulsion particulière donnée par l’État va dans le bon sens. La véloroute existe maintenant autrement que sur le papier.

Cela ne doit toutefois pas masquer la réalité des choses : s’agissant des aménagements proprement dits l’avenue verte Paris-Londres est loin d’être achevée au niveau des modèles de référence que sont par exemple la véloroute du Danube en Allemagne et en Autriche. Si des travaux substantiels ont été réalisés, notamment en Île-de-France où la région a mis en place un programme particulièrement incitatif pour la réalisation du réseau de véloroutes, les choix de projets relèvent pour une part d’aubaines en faveur d’équipements à usage local plutôt que de l’ambition de créer un itinéraire touristique à longue distance. Il est à craindre qu’un vélotouriste ordinaire faisant aujourd’hui le trajet de bout en bout en suivant exactement le jalonnement existant ne garde de son expérience qu’un souvenir mitigé.

Nous n’avons eu connaissance des détails du jalonnement et de la documentation associée publiée sur le site officiel de l’Avenue verte London-Paris que dans les jours précédant l’inauguration, et n’avons pas non plus pu lire le topo-guide dont la parution imminente est annoncée. Ce que nous avons vu sur le terrain tout comme la documentation disponible sur le site officiel depuis quelques jours est parsemé de perles franchement hilarantes et parfois navrantes qui auraient pu être évitées (s’agissant de l’Île-de-France) si nous avions été consultés lors de leur élaboration. Notre longue pratique du vélotourisme à travers notre activité tourisme et balades en et à partir de la Région parisienne aurait sans doute constitué une plus-value intéressante.

Mais l’heure est à l’inauguration plutôt qu’aux critiques (constructives) que nous entendons développer à notre retour de Londres. En effet, MDB fera la sienne —réelle et à vélo— dès le lendemain des discours : départ dimanche 24 juin à 7h00 de Notre-Dame pour notre grande balade annuelle qui sera prolongée cette année jusqu’à Londres que nous visiterons le jeudi 28 juin avant de rentrer le soir même à Paris par le train.

Le choix (pour la première fois) de Paris-Gisors était l’évidence en 2012 pour notre plaidoyer renouvelé chaque année en faveur des véloroutes touristiques reliant Paris au reste du monde, et en faveur du transport des vélos dans les trains qui est un ingrédient indispensable au développement du vélotourisme. Les élus du conseil général et du parc naturel régional du Vexin français nous font l’amabilité de faire coïncider l’inauguration de la véloroute dans le Val-d’Oise avec la grande balade de MDB, lors du pique-nique au château de Théméricourt. Les routes de la couronne rurale sont familières à nous cyclistes citadins qui les fréquentons régulièrement lors de nos sorties dominicales, et ce sera un plaisir de les parcourir à nouveau en cette journée particulière.

Lire également notre article paru en mars 2012 dans Roue Libre qui analyse l’état d’avancement de la véloroute Paris-Londres.


Mentions légales | Espace contributeurs