Allons au secours des piétons et des cyclistes pour sauver les commerces asniérois

Les cyclistes dépensent davantage que les automobilistes dans les commerces de proximité.

Les grands centres commerciaux se développent dans les villes autour d’Asnières. La Grande Rue Charles de Gaulle ne peut pas rivaliser contre leurs milliers de places de stationnement gratuit, malgré ses deux filles de stationnement. Sans compter que ces dernières lui donnent une ambiance plus contraignante qu’attirante pour les piétons cantonnés à des trottoirs trop étroits.

Or les cyclistes sont de meilleurs clients du commerce de proximité que les automobilistes, comme l’a mis en évidence une enquête réalisée en 2003.

Les cyclistes dépensent davantage que les automobilistes dans les commerces de proximité.

Pour favoriser la clientèle venant à pied ou à vélo, il faut :

  • règlementer ces rues en zone 30
  • installer des arceaux à vélos (jusqu’à 8 fois plus de clients par équivalent place de voiture).

Plus de détails dans le document PDF à télécharger ci-dessous.

Est-il vraiment raisonnable de privilégier le transit dans cette rue très commerçante ?

Cela pourrait également
vous intéresser !

Cela pourrait également
vous intéresser !

Cela pourrait également
vous intéresser !

Blabla Vélo juin 2024

Johanna, Thomas, Thierry, Gaëlle et Renaud nous nous étions donnés rdv dans les jardins derrière