Mieux se Déplacer à Bicyclette

Au menu de l’antenne d’Asnières :

Asnières

Actualités et Vie de l’antenne en photos (ou pas) : les évènements asniérois
Présentation de l’antenne, des actions et manifestations organisées par l’antenne ou auxquelles l’antenne participe ou a participé (avec photos ou sans) ainsi que les comptes-rendus de réunions.

Agenda : les dates cyclistes à Asnières et alentour
Les évènements où vous pourrez venir nous rencontrez, partager un moment de convivialité ou nous soutenir.

Pour proposer vos idées ou votre aide à l’organisation, écrivez nous

Aménagements cyclables à Asnières : Les actions de l’antenne pour faciliter l’usage quotidien du vélo en ville

L’antenne dialogue régulièrement avec les élus et les services techniques de la Ville, afin de promouvoir des aménagements favorisant l’usage du vélo : circulation efficace et sûre, stationnement facile en sécurité… Faites entendre votre avis, entre nous et à la Ville.

Atelier Vélo Partage : Un lieu convivial pour travailler sur les vélos
C’est un espace de rencontre où nous partageons nos problèmes mécaniques, nos bonnes volontés et notre savoir faire.

L’Atelier Vélo Partage

Atelier Vélo Partage

Décembre 2015 : L’AVP s’installe dans de nouveaux locaux au 1 avenue du Docteur Fleming, 92600 Asnières (cliquer ICI), et reprend ses rendez-vous habituels. Consultez l’agenda ICI.

À l’Atelier Vélo Partage de MDB-Asnières, nous vous proposons des outils, des conseils, des coups de main pour vos freins, le gonflage, le graissage de chaîne, les crevaisons, les petites réparations… Quelques accessoires…

L’AVP est ouvert le samedi après-midi, de 14 à 17 heures. Consultez l’agenda sur le site : www.mdb-idf.org Antenne d’Asnières.

Chaque troisième samedi du mois l’AVP vous propose d’effectuer le marquage BICYCODE de votre vélo.

L’AVP est animé par des bénévoles qui pourront vous montrer comment réparer et régler votre vélo. Si vous vous sentez le goût de faire partager vos compétences mécaniques, faites connaître vos disponibilités ponctuelles ou périodiques à Sylviane.

L’AVP ne fait pas magasin de pièces détachées, hormis récupération sur des vélos hors service. Si vous avez des pièces à changer, pensez à les acheter avant de venir.

Pour toute question et pour vérifier les périodes d’ouverture contacter Sylviane au 06.37.54.47.21.


Souvenirs, souvenirs : l’AVP était situé au 31 rue Albert 1er jusqu’en juin 2015 ; cette adresse est maintenant fermée.
atelier mécanique à Asnières

Présentation

Paris - MDB 13

Mieux se Déplacer à Bicyclette (MDB) a maintenant son antenne dans le 13ème arrondissement.

Retrouvez sur notre page facebook toute l’actualité du vélo dans l’arrondissement et suivez les actions et projets de MDB 13 pour faire progresser les aménagements cyclables dans le treizième.

Venez nous rejoindre, et participer à nos actions.

la Convergence francilienne 2014

La Convergence francilienne 2014 a eu lieu comme de tradition le dimanche 1er juin 2014 à l’occasion de la fête du vélo nationale.

Grand rassemblement manifestif organisé à l’initiative de MDB par les associations franciliennes vouées au développement du vélo au quotidien, la Convergence francilienne vise à permettre à tous de vivre, le temps d’une grande parade, l’illusion que les rues de la capitale sont réservées au vélo.

dscn0343g.jpg

 Le principe : des cortèges de cyclistes grossissent en se rapprochant de Paris où ils se rejoignent au cœur de Paris (Louvre-Rivoli) pour une parade finale qui les mènera vers 13 h 30 sur les pelouses des Invalides pour un pique-nique géant.

 Qui peut y participer ? Tout francilien sachant faire du vélo. La participation est gratuite et ouverte à tous.

 Le matériel : Votre vélo en état de marche, votre pique-nique, de la bonne humeur et une tenue colorée en fonction des parcours : orange pour la branche de Versailles, vert pour celle de Colombes, violet pour celle de la Villette, blanche pour celle de Vincennes et rouge pour celle d’Antony.

 S’inscrire ? Pas nécessaire, il suffit de se rendre à l’heure au point de rendez-vous le plus proche de chez vous : les Capitaines vous y accueilleront

>>>consulter la carte) .

 Comment rejoindre les rendez-vous et revenir de la fête ? À vélo bien sûr, mais si vous habitez loin et ne pouvez partir tôt, et pour revenir sans fatigue, utilisez les transports en commun : le dimanche le transport des vélos est gratuit et sans restriction sur tous les trains RER et Transilien (chaque voyageur doit être muni d’un titre de transport ou d’un pass Navigo). Profitez-en ! Si vous êtes nombreux, répartissez les vélos sur les plates-formes des voitures en veillant à ne pas obstruer la circulation à l’intérieur du train..

Les couleurs des tenues permettront de se retrouver et de faire des cortèges de retour.

 Le pique-nique aux Invalides : après l’effort, le réconfort! Les pelouses vous sont réservées pour partager en toute convivialité les chefs d’œuvre culinaires que vous aurez préparés

 Mais si j’habite Paris ? Les Parisiens sont invités à rejoindre le point de départ d’un des parcours terminaux (Versailles, Vincennes, Antony, Colombes ou Saint-Denis), ou à se joindre à la partie parisienne des parcours.

Après le succès de l’édition 2013, nous vous invitons à venir toujours plus nombreux : il reste encore de l’espace à remplir place de la Concorde!

convergence2013.jpg

>>> voir le reportage diffusé sur France 3 à l’occasion de l’édition 2013
>>> voir le reportage diffusé sur BFM-TV à l’occasion de l’édition 2013
>>> voir le reportage diffusé sur TF1 à l’occasion de l’édition 2013


carte prévisionnelle des parcours

cliquer sur les éléments de la carte (points de rendez-vous ou parcours) pour faire apparaître les informations

Tract recto + verso
Communiqué

présentation

La Ville à Vélo, à Chaville et Vélizy

Antenne locale de l’association MDB (Mieux se Déplacer à Bicyclette) nous souhaitons « donner envie » à nos concitoyens de Chaville et de Vélizy d’utiliser leur vélo, comme :
• mode de transport efficace, bon marché et non-polluant,
• alternative à l’excès de circulation automobile,
• complément au transport en commun,
• moyen de limiter le gaspillage d’énergie,
• générateur de bonne santé par un peu d’exercice physique au quotidien,
• levier de transformation de nos villes vers des villes éco-citoyennes.
Pour cela, nous promouvons auprès de nos deux villes voisines
• le partage et la pacification de la voirie,
• la création d’espace pour les circulations actives,
• le dégagement de zones pour permettre aux plus jeunes d’apprendre à circuler à vélo en sécurité,
• la mise en place de « zones 30 » effectives dans leur signalisation et leur organisation.

CHAVILLE ET VELIZY SONT DES VILLES AUX CARACTERES DIFFERENTS
Il existe à Vélizy de grandes zones dédiées aux entreprises, où la place de la voiture est prédominante. Le tram va cependant y faire son arrivée très prochainement.
Chaville est traversée par deux routes départementales clivantes qui servent d’itinéraires de délestage pour les autoroutes environnantes saturées aux heures de pointe. La topologie est accidentée.
Dans nos deux villes, on trouve par ailleurs de nombreux quartiers pavillonnaires, mais le lien cyclable entre nos communes n’est pas satisfaisant.
Pour autant, on rencontre sur nos communes de plus en plus d’usagers du vélo.

Notre association démarre en 2014
Nous comptons développer :
• des actions pédagogiques, pratiques et constructives, pour participer à l’animation locale en faveur des déplacements actifs en général, et du vélo en particulier ;
• des réflexions avec nos mairies et les promoteurs sur les aménagements urbains et les améliorations souhaitables (pistes cyclables, stationnements vélos, adaptation de la réglementation locale) et sur les continuités cyclables entre communes et à l’échelle de la région ;
• des atelier-vélos, pour apprendre à entretenir et réparer son vélo, avec les conseils de techniciens ;
• des balades pour découvrir et apprécier les itinéraires cyclables existants, et imaginer les prolongements souhaitables ;
• la participation à la Convergence, grand rassemblement des cyclistes franciliens pour une balade urbaine sur Paris et un pique-nique géant.
• le marquage Bicycode des vélos pour lutter contre le vol des vélos et permettre d’identifier les vélos retrouvés en utilisant les services de MDB
• nous réfléchissons par ailleurs aux bénéfices d’une bourse aux vélos, qui permettrait à chacun d’acheter le vélo qui lui convient ou de vendre son ancien vélo.

Vous pouvez nous suivre sur notre page Facebook en vous connectant sur [« La Ville à Vélo – Chaville et Vélizy »->https://www.facebook.com/La-Ville-%C3%A0-V%C3%A9lo-Chaville-et-V%C3%A9lizy-447865561979908/timeline/

présentation

Montrouge

Montrouge est une ville très dense avec de nombreux axes à fort trafic, très peu de pistes cyclables et aucunes zones 30.

Créée en 2103, l’antenne de MDB Montrouge a l’objectif de fédérer les cyclistes montrougien(ne)s et d’entreprendre différentes actions pour que le vélo ait une vraie place à Montrouge :

 Actions auprès des collectivités locales en place pour demander et proposer des dispositions pour les cyclistes (pistes cyclables sécurisées, zone 30, ..) ;

 Actions de sensibilisation auprès des Montrougiens pour les inciter (dès le plus jeune âge) à utiliser leur vélo comme moyen de déplacement ;

  Actions avec les antennes locales voisines de Vanves et du Val de Bièvre ;

  Diverses actions possibles à définir selon la motivation des adhérents (bourses aux vélos d’occasion, atelier de réparation, projection de films sur le voyage à vélo,…).

Mais pour tout cela, nous avons besoin de votre soutien et de votre implication si vous en avez le temps.

REJOIGNEZ-NOUS !!!

n°135 (septembre-octobre 2013)

couverture-rl135.jpg

 Éditorial : Les cyclistes sont-ils des lumières ?, par Thierry Delvaux

 Dossier :

Trains + vélos, en Île-de-France : constat mitigé, par Gilles Durand

Histoire du transport des vélos en chemin de fer, par Michel Delmotte

 Vie de MDB :

La lettre de la permanence, par Dalila Sghaier-Bissery

Pôle d’échanges de Vincennes Comité de pilotage du 2 juillet 2013, par Jacques Scornaux

 MDB loisirs:

La ballade des balades, par Sylvie Brohier et Yves Feiereisen

Lac du Der-Chantecoq, par Michel Serfaty

 Poulet n° 5

La première randonnée vélocipédique au monde : Paris – Avignon (1865), par Francis Robin

 La roue livre

 Vie de MDB : La vie des antennes, par Gilles Durand

 Revue de presse, par Marie Charles-Dominique

 Ailleurs :

Frontières germaniques, par Alain Postic

n°135 (septembre-octobre 2013)

Les cyclistes sont-ils des lumières ?

Bien sûr, les cyclistes brillent par l’intelligence de leur choix en matière de mode de déplacement. Mais est-ce suffisant ? La nuit, il est préférable que les autres usagers nous voient bien, avec netteté et depuis une distance d’autant plus grande qu’ils vont vite. Faut-il donc nous munir de gyrophares et de fusées de détresse ? Sans doute pas. D’ailleurs, en ville les rues sont éclairées, non ? Alors pourquoi les cyclistes auraient-ils besoin d’accoutrements que l’on ne demande pas, par exemple, aux
piétons ? Sans doute par souci de sécurité ou simplement de prudence, voire seulement par confort.

En effet, les automobilistes et les piétons n’aiment pas les surprises qui risquent de se révéler mauvaises. Ainsi, ils apprécient d’identifier facilement les cyclistes, de pouvoir les repérer de loin. Si cela leur fait plaisir et qu’ils nous évitent, tout le monde est content. Nous sommes en plein slogan « voir et être vu », « être visible et prévisible » et puis « si ça ne fait pas de bien, ça ne fait pas de mal », etc.

Alors pourquoi pas, mais comment faire ? Sommes-nous condamnés à porter des vêtements aux couleurs criardes ? Certainement pas ; il vaut mieux porter des couleurs flashy, c’est bien plus tendance. D’ailleurs le fluo était à la mode cette année. Il n’y a plus qu’à ajouter des bandes rétro-réfléchissantes.

Heureusement, c’est surtout le véhicule qui est visé par la règlementation car les obligations relatives aux cyclistes sont sobres : un gilet jaune hors agglomération la nuit, avec ou sans lune. En revanche, au cours de la même nuit, le vélo doit posséder une bonne dizaine de dispositifs réfléchissants ou lumineux (en bon état de fonctionnement, de préférence !). Si vous n’en avez pas autant sur votre vélo, vérifiez la liste sur notre site Internet, dans la rubrique « Pratique », article sur le code de
la route. Vous y lirez entre autres qu’il vous faut luire comme un cycliste et non pas étinceler comme un sapin : les lumières clignotantes sont exclues par le code de la route.

C’est le moment de se préoccuper de cela car les nuits s’allongent.

D’ailleurs la FUB choisit justement l’automne pour mener sa campagne annuelle « Cyclistes, brillez ». Et cette année, MDB s’y associera de manière flamboyante et active. Ce sera clairement pour tous les membres une occasion de faire mieux connaître l’association. Nous aurons notamment un lot de catadioptres destinés à rayonner dans les rayons, que vous distribuerez en accompagnement d’un lot de dépliants éblouissants. Accessoirement, les gilets jaunes étant souvent un support
publicitaire, MDB ne sera pas en reste et proposera les siens, comme d’habitude. Vous y ajouterez un lot d’informations et de conseils éclairés, puis n’hésiterez pas à ramener au secrétariat un lot éclatant de nouvelles adhésions.

Enfin, en ce qui vous concerne, vous pourrez profiter de l’occasion pour vérifier votre équipement… si vous le souhaitez, c’est à vous de voir.

Thierry Delvaux

présentation

Bois-Colombes

L’antenne de Bois-Colombes, créée en 2013, anime une vélo-école. Les cours se tiennent le samedi après-midi.

Convergence francilienne 2013 – les images

convergence2013-05-2.jpg

La Convergence francilienne 2013 restera marquée par une augmentation significative du nombre de participants par rapport aux années précédentes, à laquelle nous ne nous attendions pas.

On peut faire observer que la fête s’est déroulée lors du premier dimanche de beau temps faisant suite à une exceptionnellement longue période pluvieuse, mais cette explication seule paraît bien mince.

Les réunions de préparation tenues au cours des mois précédents, répétitions de plus en plus routinières de celles des années précédentes laissaient parfois paraître une certaine lassitude chez les organisateurs. Une fois de plus, l’absence d’une fête du vélo institutionnelle à Paris et en Île-de-France avec de vraies animations attendues à l’arrivée et une publicité faite par des professionnels, seules susceptibles d’attirer le grand public, nous faisait présager une participation avec le même profil que les années précédentes, à savoir une mobilisation autour des adhérents et sympathisants des associations franciliennes qui militent en Île-de-France pour une meilleure prise en compte du vélo dans l’organisation des déplacements.

Si l’esprit associatif et militant dominait toujours cette année dans les cortèges, on a assisté à un vrai saut quantitatif qui nous fait bien plaisir et relance notre motivation. L’esplanade du Louvre n’a pas été suffisante cette année pour accueillir tous les cyclistes, même en se serrant, et les derniers cortèges arrivés ont dû stationner sur la chaussée en attendant le départ de la grande parade. Même constatation place de la Concorde où l’on a observé le temps d’une pause une concentration dense et continue depuis la rue Royale jusqu’au pont de la Concorde.

Autant de cyclistes réunis avec les maigres moyens qui sont les nôtres pour un simple pique-nique tiré du sac : la seule analyse qui tient c’est que l’idée du vélo fait son chemin et que de plus en plus de gens demandent qu’on en fasse plus.

La Convergence francilienne a été cette année encore le grand rassemblement populaire pour le vélo « utile », et l’estime que nous ont témoignée de nombreuses municipalités montre sa notoriété croissante. Nous restons dans l’attente d’une fête du vélo de grande ampleur et espérons que l’implication de la mairie de Paris et de la région Île-de-France ira à l’avenir plus loin que le soutien d’estime et les quelques prestations en nature qu’elles nous ont aimablement offert. Celles-ci ont tout de même été bien appréciées pour le confort des participants, tout comme la présence irremplaçable des policiers en uniforme, seule à même de garantir la sécurité des cortèges avec l’aide de l’équipe de capitaines bénévoles aguerris. Une fois de plus nous n’avons aucun accident à déplorer.

>>> voir le reportage sur France 3
>>> voir le reportage sur BFM-TV
>>> voir le reportage sur TF1

>>> Plus d'articles


Mentions légales | Espace contributeurs